Rechercher
  • sabrinaguillermebz

S'ANCRER... pour Fleurir et Se Déployer

Etre ancré, enraciné, être dans ses pieds

C'est être connecté à la terre, se sentir relié à l'énergie de la terre, à l'énergie nourricière


S'ancrer pour lâcher le mental, pour calmer ses pensées, ces pensées parfois négatives

S'ancrer pour prendre conscience de son corps dans sa globalité

S'ancrer pour vivre dans l'instant, dans le moment présent, ICI et Maintenant


Quels sont les bienfaits d'être ancré ?

En étant ancré,

- on est plus serein, plus apaisé ;

- on lâche prise ;

- on prend conscience de notre corps et de nos ressources. On a plus d'entrain, on est plus à même de mener à bout un projet ;

- On se sent relié ;

- On fait face. Quelques soient les aléas de la vie, on arrive à faire face avec plus de quiétude, de sérénité. On avance en confiance.

- On accueille au lieu de résister.

- Notre mental se calme, il cale sur vos pieds, à cet instant présent, ICI et Maintenant... et ça pose, ça nous repose.


Plus vous êtes dans vos pieds, plus vous êtes ancré et plus vous êtes en confiance.


Alors comment s'ancrer ?

Pour vous ancrer, vous enraciner, vous sentir relié, vous pouvez tout simplement :

- Sortir faire une balade en prenant conscience de vos appuis sur le sol, du contact de vos pieds sur la terre ;

- Cuisiner, jardiner, faire de la poterie, du dessin... faire une activité en lien avec la matière ;

- Sentir le doux parfum d'une fleur reliée à ses racines ;

- Enlacer un arbre ;

car oui, être en lien avec la nature peut vous nourrir, vous apaiser, vous émerveiller.


Une fleur avant de diffuser son doux parfum, elle s'enracine profondément dans la terre pour faire face aux tempêtes, aux bourrasques puis fleurir, se déployer et diffuser son doux parfum.


Alors soyez cette fleur, cette arbre, qui s'enracine pleinement, profondément dans la terre pour y puiser sa sève et ainsi se laisser fleurir, se déployer intégralement.


Et quand cela ne suffit pas ?

Voici une technique d'ancrage: la méditation de l'arbre

Quand on se sent épuisé, fatigué par des pensées qui sont en boucle, par un mental agité en permanence. Quand on a l'impression d'avoir une cocotte minute prête à exploser sur la tête. Quand on a l'impression de perdre pieds...

On s'ancre, on s'enracine, on fait la méditation de l'arbre.


La méditation de l'arbre est une pratique, un essentiel pour se sentir pleinement ancré, enraciné, solide sur ses pieds pour ainsi faire face aux aléas de la vie en confiance, avec sérénité, en sécurité.


Voici la méditation de l'arbre que je vous invite à explorer :

Dans un premier temps, je vous conseille de la pratiquer assis sur une chaise, sur un tabouret.

Assis plutôt en avant de votre siège, le dos droit, les pieds à largeur de hanches, bien à plat sur le sol.

Les pieds bien en contact avec la terre, je vous invite à fermer les yeux et à prendre pleinement conscience de vos appuis sur le sol, des orteils jusqu'aux talons ; à ressentir votre assise sur le tabouret ou la chaise, le contact de vos ischions.

Puis venez porter votre attention aux bords de vos narines, pour venir observer sans rien modifier, l'air qui rentre et qui sort de vos narines, cet inspir et cet expir aux bords de vos narines.

Vous commencez à sentir votre corps qui se relâche, votre mâchoire inférieure qui s'ouvre, peut-être que vous commencez à bailler.

Vos épaules, vos omoplates se détendent, se relâchent et glissent vers la terre.

Votre poitrine, le haut du dos, le bas du dos, se relâchent et glissent vers la terre.

Votre ventre, votre bassin, les ailes de votre bassin se relâchent.

Tout le haut de votre corps, se relâche et se dépose à la terre.

Vous commencez à sentir des racines qui sortent de vos pieds, de vos plantes de pieds.

Vous visualisez des racines qui s'enfoncent dans la terre.

Ces racines partent de vos pieds, elles partent des pieds de la chaise, du tabouret. Ces racines sont également présentes au niveau de vos chevilles, de vos mollets.

Elles sont denses, elles s'enfoncent profondément dans la terre.

Pour l'instant, elles dépassent à peine la surface de votre chaise, de votre tabouret.

Puis, ces racines tout en continuant de s'enfoncer, expansent. Elles dépassent la surface de votre pièce.

Elles grandissent encore et encore.

Elles dépassent la surface de votre maison, de votre appartement.

Elles s'élargissent, encore, jusqu'à atteindre les limites de votre ville, de votre département, de votre région.

Elles dépassent les frontières.

Vous êtes pleinement ancré, enraciné dans la terre.

Vos racines vont jusqu'au centre de la terre, elles englobent toute la surface de la terre.

Vous êtes pleinement ancré, enraciné.

Du centre de la terre, de son noyau, émerge l'énergie de la terre, sa lumière, sa puissance, sa douce puissance, qui remonte dans vos pieds.

Vous êtes pleinement ancré, enraciné et tel un arbre, vous commencez à sentir cette sève qui monte en vous.

Des orteils jusqu'aux talons, en passant par vos chevilles, vos mollets, vos genoux, vos cuisses, cette sève remonte en vous, elle vous nourrit, elle vous accompagne, elle vous aide à être là, dans votre axe.

Pleinement présent, ICI et maintenant.

Pleinement ancré, enraciné, vous êtes en confiance, vous faites face, vous faites face aux aléas, aux aléas de la vie, aux bourrasques.

Vous êtes là, vous êtes dans vos pieds, vous êtes enraciné, vous êtes ancré.

Prenez le temps de savourer ; de savourer l'état, pleinement ancré, enraciné, dans vos pieds.



Plus vous sentez que cela s'agite là-haut, dans votre tête, plus il faut ramener votre conscience dans vos pieds, vos racines, encore et encore, profondément, plus profondément.


Ancré, enraciné, dans vos pieds.



Retrouvez l'audio de cette méditation sur ma page Youtube :

https://youtu.be/l8PKB_sPhsk


Et après ?

Une fois que vous avez exploré cette pratique, n'hésitez dans des situations inconfortables, à vous relier à vos racines, à vos pieds.

Face à une situation, à un interlocuteur qui vous fait perdre pieds, dites vous "Je suis dans mes pieds, je suis dans mes racines." ramener, ramener encore et encore à vos pieds, à vos racines.


Belle exploration

Et si besoin, je suis là









27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout